Des rebelles syriens prennent un selfie et déclenchent une explosion (VIDEO CHOC)

© Capture d'écran Youtube

Une vidéo en ligne montre le moment où un rebelle syrien et ses compagnons explosent en prenant un selfie avec un téléphone connecté à une bombe. L'authenticité de la vidéo et le nombre de victimes potentielles n'ont pas encore été définis.

La vidéo, relayée par le Daily Mail et qui n'a pas été vérifiée, montre des membres de l'«Armée syrienne libre» se rassembler autour d'une caméra. Les hommes sont assis en train de chanter sous un drapeau rebelle, deux fusils calés face à eux. 

Le clip de 30 secondes montre un des hommes ramasser un téléphone et le tenir de façon à prendre un selfie de lui et ses compagnons. C'est alors qu'une puissante explosion retentit soudain, des flammes et une épaisse fumée s'élevant dans la pièce.

ATTENTION, LES IMAGES QUI VONT SUIVRE PEUVENT HEURTER LA SENSIBILITE

Lorsque la poussière se dissipe, l'appareil qui prenait la vidéo se retrouve au sol, filmant en direction d'un ventilateur fixé au plafond, tandis que plusieurs rebelles crient «Allahou Akbar» en se précipitant pour venir en aide à leurs camarades vraisemblablement blessés.

Le fait que l'appareil n'ait pas été détruit et qu'on entende encore des voix dans la pièce suggère que la bombe était visiblement moins puissante que d'autres utilisées précédemment par les rebelles et les djihadistes de Daesh en Syrie.

Cependant, aucune information ne précise si l'explosion a provoqué ou non la mort de combattants.

L'Armée syrienne libre fait partie des alliés à la coalition des pays occidentaux menée par les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France qui combat l'Etat islamique en Syrie et en Irak.

Le groupe rebelle combat également les forces fidèles au président syrien Bachar el-Assad l'intervention occidentale dans le pays en 2011.

Lire aussi : Algérie : une enseignante accusée d'endoctrinement après un selfie avec ses élèves (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales