La Grèce remboursera sa dette au FMI «quand elle en aura les moyens»

Le drapeau grec flottant Source: Reuters
Le drapeau grec flottant

Le porte-parole du gouvernement grec a annoncé lundi que la Grèce continuera dans la mesure du possible à procéder au remboursement de sa dette aux créanciers du FMI, qui lui demandent de nouvelles réformes en application du plan de sauvetage.

«Dans la mesure où nous serons en situation de payer, nous honorerons toutes nos obligations financières», a indiqué le porte-parole du gouvernement grec Gabriel Sakellaridis lundi aux journalistes. Le ministre des Finances a précisé qu'il acceptait les réformes voulues par les créanciers mais qu'il ne tolérerait pas une nouvelle cure d'austérité.

«C’est la responsabilité du gouvernement d'être en mesure de rembourser toutes ses obligations […] Mais c’est de la responsabilité de créanciers de rester fidèles à leurs engagements de prêts», a-t-il poursuivi. Le gouvernement grec, d'après le porte-parole, table sur un accord «fin mai ou début juin» sur le versement de tout ou partie des 7,2 milliards d'euros de prêts prévus dans le cadre du deuxième plan d'assistance internationale à la Grèce.

L’annonce fait suite aux déclarations houleuses du ministre grec de l’Intérieur Nikos Voutsis sur l’incapacité de la Grèce à payer sa dette. «Les remboursements au FMI en juin s’élèvent à 1,6 milliard d'euros, cet argent ne sera pas payé car nous ne l’avons pas», avait déclaré dimanche le ministre sur une chaîne de télévision grecque, s'élevant contre l'«asphyxie» de la Grèce par ses créanciers et le chômage de masse qui en résulte.

En savoir plus : la Grèce n’a pas l’argent pour rembourser sa dette au FMI

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales