Israël bombarde des positions de l’armée syrienne après un tir perdu sur le Golan

© Jalaa Marey Source: AFP

L’armée israélienne a indiqué avoir frappé des positions militaires syriennes après qu’un «projectile» en provenance de Syrie s’est abattu sur la partie du plateau du Golan qui est occupée par l’Etat hébreu.

Dans un communiqué, Tsahal a indiqué avoir effectué une frappe aérienne contre l’artillerie de l’armée syrienne, précisant que le bombardement n’avait pas fait de blessés ni de dégâts. L’armée israélienne affirme avoir agi en réponse à un «projectile» qui s’est abattu sur le nord du plateau du Golan.

Si l’origine de celui-ci reste inconnue, le communiqué précise : «Le gouvernement syrien [est] responsable de cette violation flagrante de la souveraineté israélienne.»

Un porte-parole de Tsahal a cependant indiqué que le projectile était probablement «un débordement» non-intentionnel des combats faisant rage en Syrie.

Depuis la guerre des Six Jours, en juin 1967, Israël occupe la majeure partie du plateau du Golan, dont l'annexion en 1981 n’a jamais été reconnue par la communauté internationale. Le reste du territoire est sous contrôle syrien.

Si la situation entre les deux pays s’était stabilisée, les tensions se ravivent depuis l'éclatement de la guerre civile en Syrie en 2011.

Depuis lors, des projectiles s’abattent régulièrement sur le Golan, comme ce fut le cas les 4 et 8 septembre.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales