Deux suspects en lien avec les attentats de Paris arrêtés en Autriche

© Wikipédia

Le bureau du procureur de la ville de Salzbourg a accusé un Marocain de 26 ans et un Algérien de 40 ans de complicité dans l'organisation des attentats du 13 novembre 2015 à Paris.

Les deux hommes interpellés en Autriche, dont les noms n'ont pas été révélés, sont accusés par le procureur d'avoir fourni une assistance logistique ainsi que des «informations sur l'établissement de contacts» à deux autres membres présumés de la cellule de Paris, un Algérien de 29 ans, prénommé Adel Haddadi et un Pakistanais de 35 ans, prénommé Mohamad Usman.

Ces deux derniers ont été arrêtés dans un centre d'hébergement pour réfugiés le 10 décembre 2015 et extradés vers la France en juillet 2016.

Les enquêteurs pensent que Haddadi et Usman se sont rendus sur l'île grecque de Léros le 3 octobre 2015 sur un bateau rempli de réfugiés en compagnie de deux autres terroristes irakiens qui se sont fait exploser à l'extérieur du Stade de France. 

Adel Haddadi et Mohamad Usman ont été détenus par les autorités grecques durant 25 jours parce qu'ils avaient falsifié des passeports syriens.

Une fois relâchés, ils ont suivi la principale route empruntée par les migrants pour finalement arriver en Autriche quelques jours plus tard.

Un autre homme, un Marocain prénommé Abid Tabaouni, arrêté en Belgique en juillet et présumé en lien avec Haddadi et Usman a également été extradé vers l'Autriche le mois dernier.

Lire aussi : Attentats du 13 novembre : Daesh aurait prévu une attaque de plus grande envergure

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales