Syrie : deux djihadistes français de l'EI auraient été tués par une frappe de drone sur Raqqa

Archive © Nour Fourat Source: Reuters
Archive

Deux djihadistes français, spécialisés dans la planification d'attentat en Europe pour l'Etat islamique, auraient été tués le 17 août lors d'une frappe de drone visant leur voiture dans la ville de Raqqa, bastion de Daesh en Syrie.

Selon le journaliste David Thompson, citant une source syrienne, deux Français auraient trouvé la mort à Raqqa.

Connus sous les noms d'Abu Ibrahim al Faransi et Abu Mosaab al Faransi, les deux djihadistes étaient connus pour faire partie d'une cellule dédiée à la planification des attentats en Europe.

Lire aussi : Djihadisme : «La DGSI se dit pessimiste, et c’est dix fois pire en réalité»

Abu Mohammed, un activiste anti-Assad et anti-Daesh, précise que les deux hommes ont été visés par une frappe de drone à Raqqa.

Cela porte à quatre le nombre de citoyens français tués en Syrie par des frappes ciblées. David Drugeon avait succombé en juillet 2014 près d'Alep, tandis que Charaffe al Mouadan avait été abattu le 24 décembre 2015.

Lire aussi : Syrie : la France serait à court de munitions, les Etats-Unis à la rescousse

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales