La Russie va aider l'Iran à construire deux nouveaux réacteurs nucléaires

- Avec AFP

Ali Akbar Salehi Source: Reuters
Ali Akbar Salehi

L'Iran va construire deux réacteurs nucléaires avec l'aide de la Russie, a annoncé le chef de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA) Ali Akbar Salehi, afin de réduire sa dépendance en énergies fossiles.

«Les travaux pour la construction de deux nouveaux réacteurs nucléaires à Bouchehr (sud) débuteront le 10 septembre et prendront dix ans», a affirmé le patron de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA) Ali Akbar Salehi mercredi 31 août tard dans la soirée, selon l'agence de presse officielle Irna.

«Nous allons économiser 22 millions de barils de pétrole par an en construisant ces deux nouveaux réacteurs», a-t-il encore déclaré, précisant que le coût du projet était estimé à dix milliards de dollars (environ 8,9 milliards d'euros).

Le chef de l'OIEA, qui est également vice-président de la République islamique d'Iran, a mentionné un «contrat de coopération» avec la Russie pour la construction des réacteurs, sans donner plus de détails sur ce partenariat.

Moscou a déjà aidé Téhéran à construire un réacteur dans la centrale de Bouchehr, qui a été complété vers 2011 et mis en exploitation au printemps 2016. En novembre 2014, les responsables des deux pays ont signé un accord portant sur la construction de huit autres réacteurs.

L'Iran, riche de grandes réserves en pétrole et en gaz, souhaite diversifier ses sources d'énergie pour être moins dépendant des énergies fossiles pour sa consommation intérieure.

Le pays a conclu le 14 juillet 2015 à Vienne avec les grandes puissances un accord destiné à garantir la nature strictement pacifique de ses activités nucléaires contre une levée des sanctions internationales.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales