Inde : des kits d'information contre le viol distribués aux touristes étrangères dans les aéroports

Source: Reuters

Au vu du nombre élevé d'agressions sexuelles perpétrées dans le pays, le ministère indien du Tourisme a fait imprimer des kits d'information dédiés spécialement aux touristes femmes pour les mettre en garde contre les risques existants.

«Ne mettez pas de jupes; ne sortez pas seules la nuit; envoyez par sms les numéros de plaque des taxis dans lesquels vous montez», a recommandé Mahesh Sharma, ministre indien du Tourisme, lors d'un point presse sur la sécurité des touristes donné à Agra, dans le nord de l'Inde.  

Sur le sous-continent, les risques d'agressions sont tels, que les autorités sont désormais contraintes de distribuer des kits de conseils s'adressant spécialement aux femmes dans les aéroports pour les mettre en garde et leur permettre d'éviter le pire lors d'un séjour. 

«La culture indienne est très différente de la culture occidentale», rappelle le ministre, soucieux d'éviter que de nouveaux drames ne se produisent.

Mais ce type de précautions n'est pas du goût de tout le monde en Inde. Pour Ranjana Kumari, directrice du centre pour la recherche sociale de New Delhi, ce type de déclaration est sexiste, irresponsable, et inverse selon elle les responsabilités, «comme s'il était du ressort des femmes de ne pas se faire violer en s'habillant autrement».

Pourtant la violence faite aux femmes est un phénomène indéniable dans l'Inde actuelle. Des statistiques nationales font apparaître que 92 femmes seraient violées tous les jours dans le pays, surtout dans les zones rurales. Un sondage récent montre même que 79% des femmes indiennes ont été victimes de harcèlement ou de violences dans la rue, tout simplement.

Les internautes s'en sont également émus. L'un d'eux suggère même aux autorités françaises un moyen original de recycler les burkinis qu'elles combattent, très activement depuis quelques semaines.

Compte tenu de l'attrait tourisitque extrêmement fort qu'exerce l'Inde, les autorités entendent donc prévenir les touristes et préserver une industrie qui ne peut que pâtir de la multiplication de telles agressions.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales