Les soutiens de la Fondation Clinton auraient bénéficié des faveurs de la secrétaire d’Etat

Source: Reuters

Quand la candidate à la présidentielle américaine Hillary Clinton était secrétaire d’Etat, des sponsors de sa Fondation Clinton auraient profité de sa position privilégiée, rapporte ABC News après la publication de nouveaux emails de la candidate.

Comme le révèlent ces courriels, la candidate démocrate avait donné pour instruction de faire preuve d’une attention spéciale à l’égard des sponsors de la Fondation Clinton ou de les aider dans l’organisation de rencontres.

Concrètement, lors de la visite aux Etats-Unis du président chinois Hu Jintao, Hillary Clinton aurait proposé une liste personnes invitées à rencontrer le dirigeant chinois. Dans cette liste figuraient trois dirigeants d’entreprises qui ont donné des millions de dollars à la fondation, en l’occurrence, l’un des directeurs de la banque UBS, le patron de Western Union et Judith Rodin, présidente de la Fondation Rockefeller. Cette dernière a même demandé d’être placée à la table du vice-président américain, Joe Biden. Dans un autre courriel, la possibilité de communiquer certains détails de la visite de Hu Jintao a été discutée.

Le scandale concernant les courriers électroniques d’Hillary Clinton a éclaté l’année dernière lorsqu’on a découvert qu’à l’époque où elle était secrétaire d’Etat, Hillary Clinton avait utilisé sa messagerie électronique privée pour transmettre ou répondre à des messages professionnels. Elle a été fortement critiquée et les Républicains l’ont accusée de violer les règles de la sécurité intérieure en n’utilisant la messagerie de l’administration américaine.

Lire aussi : Hillary Clinton risque des poursuites pour avoir utilisé son adresse électronique personnelle

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales