Irak : l'armée reprend à l'Etat islamique une ville stratégique au sud de Mossoul

- Avec AFP

La ville de Qayyarah, reprise par les forces irakiennes.© MAHMOUD SALEH Source: AFP
La ville de Qayyarah, reprise par les forces irakiennes.

Les forces irakiennes, soutenues par les frappes aériennes de la coalition internationale menée par les Etats-Unis, ont regagné le contrôle total de Qayyarah, une ville du nord de l'Irak essentielle à la reconquête du bastion de Daesh, Mossoul.

«Nous contrôlons toute la ville et nous avons réussi, en un temps très limité, à éliminer Daesh» a annoncé mercredi 25 août à l'agence AFP le général Riyadh Jalal Tawfik, à la tête des forces terrestres de l'armée irakienne. Celui-ci a indiqué que des unités du génie s'attelaient désormais à nettoyer la ville des engins explosifs laissés par les djihadistes avant leur fuite.

Qayyarah se situe sur la rive ouest du Tigre, à une soixantaine de kilomètres au sud de Mossoul, la dernière grande ville aux mains de l'Etat islamique en Irak, dans le nord du pays.

Mardi 24 août, les forces armées aidées des services du contre-terrorisme avaient lancé l'assaut pour reprendre le contrôle de la cité. Elles avaient pénétré le lendemain dans le centre-ville et sécurisé plusieurs quartiers.

Le Premier ministre irakien Haider Al-Abadi a salué dans un communiqué la reprise de la ville qui, selon lui, est une étape clé dans la «libération» de Mossoul. «Nos forces héroïques ont obtenu une grande victoire, qui représente une étape importante pour la libération de Mossoul», a-t-il déclaré.

Lire aussi : Sitôt vendues sitôt perdues : quid des armes envoyées par le Pentagone en Irak et Afghanistan ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales