Un campement urbain en plein centre de Montréal

Un campement à Montréal© Capture d'écran du journalmetro
Un campement à Montréal

Une manifestation s'est tenue à Montréal. Une organisation qui lutte contre la politique du logement a souhaité installer un campement urbain pou une durée indéterminée.

Le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) veut frapper un grand coup. En colère contre le manque d’investissement concernant les logements sociaux et le prix excessif des loyers, il a organisé ce jeudi 21 mai une manifestation dans les rues de Montréal.

Actuellement réunis dans le centre-ville, des centaines de manifestants ont commencé à ériger leur camp. Ils sont protégés par une chaîne humaine qui entoure le lieu du campement à proximité de la place des Arts.

La police a demandé aux manifestants de partir. Mais un porte-parole du mouvement leur a demandé de tenir bon et de ne pas se laisser intidimider.

Denis Coderre, le maire de la ville s’est opposé à la tenue de ce rassemblement. Dans la journée d’hier il s’était montré catégorique :« Il n’y a pas de règlement qui permet ça. Je veux que le gouvernement fasse davantage mais je n’accepte pas la notion du camp. Il peut y avoir des problèmes de sécurité ».

Pour le collectif le but est double. D’une part, s’opposer à la politique menée par le gouvernement conservateur du Premier ministre Stephen Harper qui est accusé de baisser les subventions aux logements sociaux. Dans un même temps, sensibiliser la population. Selon le Frapru, il y aurait 270 000 ménages locataires qui auraient des besoins “impérieux” de logement au Québec.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales