Irlande du Nord : un militaire arrêté pour préparation «d'actes de terrorisme»

- Avec AFP

Source: Reuters

Un militaire britannique soupçonné d'être impliqué dans la préparation «d'actes de terrorisme» en lien avec l'Irlande du Nord a été interpellé mercredi dans le sud-ouest de l'Angleterre, a annoncé Scotland Yard dans un communiqué.

L'homme, âgé de 30 ans, a été arrêté dans le comté de Somerset par la section antiterroriste (SO15) de la police britannique «dans le cadre d'une enquête sur le terrorisme lié à l'Irlande du Nord», a-t-on précisé de même source.

La police ajoute qu'il n'existe aucune information suggérant l'existence d'une «menace immédiate».

Pendant trois décennies (1969-1998), l'Irlande du Nord a été le théâtre de violences interconfessionnelles qui ont fait 3 500 morts. Les accords de paix de 1998 ont conduit au partage du pouvoir entre protestants et catholiques, mais des groupes républicains dissidents sont toujours suspectés d'agir.

En mai dernier, le gouvernement britannique avait relevé au niveau 3 sur une échelle de 5 la menace terroriste liée à l'Irlande du Nord, l'une des quatre nations constitutives du Royaume-Uni.

La mesure concerne l'Angleterre, l'Écosse et le Pays de Galles. En Irlande du Nord, le niveau d'alerte est fixé depuis des années déjà à «grave», soit le quatrième niveau.

Quelques jours après, la police nord-irlandaise avait annoncé la découverte d'une cache d'armes «terroriste» à environ cinquante kilomètres au nord de Belfast, une des «plus importantes» réalisées ces dernières années.

En mars, un groupe se présentant comme la «nouvelle» IRA a revendiqué un attentat à la bombe à Belfast qui a coûté la vie à un gardien de prison.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales