Libye : le parlement de Tobrouk vote une motion de défiance contre le gouvernement soutenu par l'ONU

Les forces libyennes à l'appui du gouvernement d'union nationale  en opération à Syrte, en Libye Source: Reuters
Les forces libyennes à l'appui du gouvernement d'union nationale en opération à Syrte, en Libye

Le gouvernement de Tobrouk a désavoué le gouvernement rival d'union nationale. Le vote de défiance pourrait avoir pour conséquence la dissolution du seul gouvernement reconnu par l'ONU en Lybie.

C'est un revers pour la communauté internationale qui s'efforce d'apporter des solutions à la situation de chaos et de guerre civile en Libye. Selon les observateurs, le vote de défiance pourrait conduire à la dissolution du Gouvernement libyen d'Union nationale (GNA) mis en place sous le patronage des Nations unies.

Le GNA, avec l'appui aérien des Etats-Unis, est à la manœuvre dans la région de Syrte contre les combattants de l'organisation terroriste Daesh. Mais une partie des forces libyennes est restée loyale au gouvernement de Tobrouk.

Depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011, le pays ne cesse de s'enfoncer dans le chaos et la situation sur le terrain est très confuse.

Outre plusieurs organisations terroristes, dont Daesh, deux  gouvernements se disputent ainsi le pouvoir en Libye : le gouvernement de la Chambre des représentants, dit gouvernement de Tobrouk, reconnu par la communauté internationale jusqu'en mars 2016, et le GNA de Fayez el-Sarraj formé sous l'égide de l'ONU et qui a succédé à un troisième gouvernement, le gouvernement de Tripoli, sans l'aval du parlement du gouvernement de Tobrouk.

Lire aussi : Mis en difficulté en Libye, les partisans de Daesh pourraient tenter de s'infiltrer en Algérie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales