Téhéran annonce que Moscou cesse d’utiliser sa base aérienne de Hamadan pour frapper Daesh

Source: Reuters

Un représentant du ministère iranien des Affaires étrangères a déclaré que la Russie arrêtait d’utiliser la base aérienne de Hamadan, moins d’une semaine après avoir mené ses premières frappes depuis l’Iran.

«La Russie a terminé son opération pour le moment», a précisé le porte-parole de la diplomatie iranienne, Bahram Qasemi, au sujet de l’utilisation de la base arienne iranienne de Hamadan par des bombardiers lourd russes. Moins d’une semaine après les premiers raids opérés au départ de l’Iran pour aller bombarder les djihadistes en Syrie, Téhéran confirme la suspension des opérations.

Du côté russe, en revanche, personne n’a fait de commentaire sur ces déclarations de la diplomatie iranienne.

Le 16 août, la Russie avait expliqué avoir bombardé les terroristes de Daesh en Syrie depuis les territoires iraniens. Plusieurs positions de Daesh, notamment dans les provinces d’Alep, de Deir es-Zor, de Jafra et d’Al-Bab avaient été visées. Selon les révélations du ministère russe de la Défense, au moins cinq entrepôts d'armes lourdes des terroristes ont été détruits.

Le même jour, l’Iran avait précisé que la Russie pourrait utiliser sa base aussi longtemps qu’elle l’estimait nécessaire.

Lire aussi : Des bombardiers russes partis d’Iran frappent Daesh en Syrie pour le deuxième jour consécutif

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales