Les haltérophiles russes suspendus pour un an après les JO de Rio

Natalya Zabolotnaya, haltérophile russe Source: Sputnik
Natalya Zabolotnaya, haltérophile russe

La Fédération internationale d'haltérophilie (IWF) suspendra la Fédération russe d’haltérophilie pour un an après la fin des Jeux olympiques à Rio, a annoncé le chef de l’IWF Tamas Ajan.

«Après les Jeux olympiques de Rio nous arrêterons la participation [à l’IWF] de nombre de pays. Les pays concernés sont la Russie, le Kazakhstan et la Biélorussie. Une autre analyse de tests n’est pas encore finie, j’attends plus d’informations et je suppose que plusieurs autres pays seront suspendus. Je pense que nous l’annoncerons fin septembre ou en octobre», a déclaré Tamas Ajan.

Le 22 juillet, l’IWF a décidé qu’en cas de trois ou plus tests de dopage positifs entre les JO de 2008 et ceux 2012 les fédérations des pays des athlètes contrôlés seront disqualifiées pour un an. Les contrôles anti-dopage de deux haltérophiles russes qui avaient pris part aux JO de Pékin en 2008 et de cinq haltérophiles qui avaient participé aux Jeux de Londres en 2012 s’étaient révélés positifs.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales