Affrontement entre juifs et Palestiniens près du mont du Temple pour la fête juive du deuil

Source: Reuters

Le 14 août, le mont du Temple a été le théâtre d'échauffourées entre jeunes juifs et Palestiniens à l'occasion de la fête juive du deuil, Tisha Beav. Des jets de pierres se sont produits malgré la présence de centaines de policiers supplémentaires.

Des milliers de fidèles juifs se sont rendus les 13 et 14 août devant le Mur des Lamentations en ce jour de célébration de la fête juive du deuil, Tisha Beav, commémorant la destruction des deux Temples antiques qui étaient autrefois situés au sommet du mont du Temple.

En dépit d'une forte présence policière, plus de 100 policiers supplémentaires avaient en effet été déployé sur la zone pour garantir la sécurité à l'arrivée, à l'intérieur et autour de la vieille ville de Jérusalem, des affrontements ont éclaté entre jeunes juifs et Palestiniens.

Un groupe de jeunes Palestiniens s’est mis à jeter des pierres sur les policiers pour empêcher les juifs de se rendre sur le mont sacré. Des témoins ont déclaré avoir assisté à plusieurs bagarres. Afin de prévenir l’escalade de tensions, les forces de sécurité ont décidé de fermer l’accès au mont du Temple plus tôt que prévu.

D’après les estimations du Croissant Rouge, au moins 15 Palestiniens ont été blessés, un Palestinien a été interpellé, ainsi que neuf autres juifs au motif qu'ils ont perturné l'ordre public quand ils se sont mis à prier sur le mont. Selon l’accord de 1967, les non-musulmans ont le droit de visiter le mont du Temple mais ils ne doivent pas y prier car, pour les musulmans, il s'agit du troisième lieu saint de l'islam. 

De violents affrontements entre juifs et Palestiniens ont lieu depuis plusieurs mois à l'approche de l'esplanade des Mosquées à Jérusalem. Depuis le mois d'octobre dernier, au moins 200 Palestiniens et 35 juifs y ont trouvé la mort dans différentes attaques et affrontements résultant du statut de ce site.

L'esplanades des Mosquées pour les musulmans et le mont du Temple pour les juifs sont un même lieu que les deux religions considèrent comme sacré. Les problèmes découlent du fait que les Palestiniens accusent régulièrement Israël de vouloir changer ce statu quo, des propos dementis avec virulence par les autorités israéliennes.

Lire aussi : Deuxième jour de heurts sur l'esplanade des Mosquées à Jérusalem

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales