Yémen : une école religieuse victime d’une frappe aérienne, une dizaine d’enfants tués

Source: Reuters

Les médias yéménites ont diffusé des images choquantes des corps d’enfants morts en raison d’une frappe aérienne des forces de la coalition dirigée par Ryad. Au moins 10 enfants seraient tués, 30 blessés dans cette attaque d’une école religieuse.

Selon certaines informations présentées par les médias yéménites, les forces de la coalition menée par l’Arabie saoudite ont frappé une école religieuse, dans la province de Saada. Selon différentes sources, le nombre de victimes articulé oscille entre 10 et 50 écoliers mais la date de cette attaque n’a pas été précisée.

Ruptly, l’agence vidéo de RT, a obtenu des images – dont l’authenticité reste à confirmer – qui montrent les victimes couvertes de sang, avec de graves blessures aux mains, aux jambes et à la tête.

Une dizaine d’enfants tués dans une école religieuse au Yémen

ATTENTION !  LA VIDEO COMPLETE PEUT HEURTER LA SENSIBILITE

Si la responsabilité de l’Arabie saoudite se confirme, cela ne serait pas la première fois que le royaume est accusé de graves violations des droits de l’homme. En juin dernier, l’ONU l’avait même placé dans la liste des pays qui violent les droits des enfants et exigé sa suspension du Conseil des droits de l'homme. Les membres de l’ONU ont rédigé un rapport de 40 pages selon lequel l'Arabie saoudite et sa coalition seraient responsables de plus de 60% des décès des 1 953 enfants tués au Yémen depuis l'année dernière.

L’attaque la plus meurtrière de la coalition a eu lieu en septembre dernier dans le village d’Al-Wahijah, lorsqu’une bombe est tombée sur des civils réunis pour un mariage, tuant au moins 131 des personnes qui y participaient.

L’intervention de la coalition de pays arabes dirigée par l’Arabie saoudite avec le soutien des Etats-Unis au Yémen a débuté le 25 mars 2015, lorsque ses avions ont bombardé le sol yéménite afin d’aider Abd Rabbo Mansour Hadi, président du Yémen en exil, à lutter contre les Houthis, une milice chiite qui lui conteste le pouvoir à Sanaa. Environ 10 000 personnes ont été tuées depuis le début de cette intervention.

Lire aussi : Enfants tués au Yémen : l'ONU refuse de retirer les Saoudiens de sa liste noire de façon permanente

En dépit des protestations de l’ONU, les Etats-Unis ont déclaré avoir vendu 133 chars et 20 véhicules de dépannage au royaume saoudien, le qualifiant de «contributeur principal de la stabilité politique et du progrès économique» au Moyen-Orient. Le contrat était estimé à un milliard d’euros.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales