Les parents des Américains morts à Benghazi portent plainte contre Hillary Clinton

Les parents des Américains morts à Benghazi portent plainte contre Hillary Clinton© JAMES LAWLER DUGGAN Source: Reuters
Hillary Clinton
Suivez RT France surTelegram

La plainte a été déposée contre Hillary Clinton par les parents de deux Américains qui ont péri dans l’attaque de Benghazi en 2012. Ils estiment que la candidate à la Maison Blanche est responsable de leur mort et coupable de diffamation.

La plainte, déposée devant la cour américaine du district de Columbia au nom des parents de Sean Smith et Tyrone Woods, décédés dans l’attaque de Benghazi, accuse Hillary Clinton de «traitement extrêmement imprudent» des informations secrètes ayant mené à la mort de ces citoyens américains. «Des terroristes ont pu obtenir la localisation de l’ambassadeur Christopher Stevens – et donc celle du département d’Etat américain – et planifier et exécuter [leur] tristement célèbre attaque», indique la poursuite.

Les parents affirment également que la candidate à la présidence n’est pas seulement coupable de la mort de leurs enfants, mais qu’elle les a aussi diffamés, en «les qualifiant de menteurs […] afin de protéger et améliorer son image publique».

Le 15 mars dernier, Hillary Clinton avait déclaré que les Etats-Unis n'avaient perdu «aucun homme» lors de la campagne en Libye, oubliant de mentionner ainsi les victimes de l’attaque du consulat américain à Benghazi, qui avait coûté la mort à quatre personnes : l’ambassadeur des Etats-Unis Christopher Stevens, l’informaticien Sean Smith, et deux agents de la CIA, Tyrone Woods et Glen Doherty.

Lire aussi : Frappes américaines en Libye, une opération à durée illimitée et potentiellement illégale ?

L’attentat terroriste mené contre le consulat des Etats-Unis dans la ville libyenne de Benghazi s’était produite dans la nuit du 11 au 12 septembre 2012, alors que Hillary Clinton occupait le poste de secrétaire d’Etat des Etats-Unis. Des hommes armés avaient attaqué le consulat, tiré avec des lance-grenades sur l’immeuble, pénétré le territoire du consulat et mis le feu au bâtiment. Quatre Américains avaient succombé dans l’attaque.

Les autorités américaines avaient déclaré à l’époque que l’attaque était un acte de vengeance commis par des islamistes à cause du film américain L’innocence des musulmans, diffusé sur YouTube et représentant le prophète Mahomet - ce qui est interdit par l’islam. Le film avait suscité une série de manifestations et d'attaques contre des missions diplomatiques américaines à travers le monde. En juin 2016, le parti républicain a publié un rapport sur la tragédie de Benghazi rendant directement responsables la Maison blanche et Hillary Clinton qui, selon le document, ont abandonné les employés du consulat.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix