A coups de matraques et de gaz lacrymogènes, la police calme les manifestants anti-Jeux au Brésil

Des batôns contre des manifestants à Sao Paulo
Des batôns contre des manifestants à Sao Paulo

Le 5 août, les Brésiliens mécontents de la tenue des Jeux olympiques dans leur pays, sont sortis dans les rues de différentes villes, dont Sao Paulo et Rio de Janeiro, à quelques heures seulement de la cérémonie d’ouverture.

C’est à grand renfort de gaz lacrymogènes que la police brésilienne a dispersé les opposants aux Jeux olympiques de Rio, qui ont brûlé un drapeau brésilien et un maillot de l’équipe de football nationale à proximité du stade Maracana, à Rio.

A Sao Paulo, en revanche, la police a dispersé des dizaines de manifestants... à coups de matraques.

Lire aussi : 3 000 personnes pour manifester contre Temer à Copacabana avant l'ouverture des Jeux de Rio

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales