3 000 personnes pour manifester contre Temer à Copacabana avant l'ouverture des Jeux de Rio (VIDEO)

Source: Reuters

Des milliers de manifestants protestaient vendredi sur la célèbre plage de Copacabana contre le président brésilien par intérim, Michel Temer, qui donnera le coup d'envoi des jeux Olympiques de Rio dans le mythique stade Maracana en soirée.

«Non aux JO !" et "Dehors Temer !», pouvait-on lire sur les banderoles des manifestants massés devant l'hôtel Copacabana Palace, à proximité de l'arène olympique de beach-volley montée sur la plage et sous les yeux de centaines de touristes.

Les protestataires déploraient le caractère exclusif des Jeux et voulaient montrer que l’événement allait se dérouler dans un pays qui a vécu un «coup d’Etat».

«Le putsch au Brésil balaie l'esprit olympique», pouvait-on lire encore sur des affiches en anglais et en français.

La présidente élue Dilma Rousseff a été écartée provisoirement du pouvoir en mai pour maquillage présumé des comptes publics. Elle attend la décision finale de la procédure de destitution fin août. L'intérim est assuré par son ex-allié et vice-président Michel Temer qu'elle accuse d'avoir ourdi un «coup d'Etat» parlementaire.

C'est donc à Michel Temer qu'il reviendra d'inaugurer les Jeux de Rio avec un bref discours pour espérer éviter les huées d'une partie du public.

Une autre manifestation est prévue plus tard aux abords du Maracana avant, pendant et après son discours.

Selon certains médias brésiliens, il serait envisagé de pousser le son de la musique à plein volume dans le stade juste après sa brève allocution pour couvrir d'éventuels sifflets.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales