Brésil : des manifestants arrêtent le parcours de la flamme olympique et l'éteignent (VIDEO)

Source: Reuters

Le 28 juillet des manifestants brésiliens ont interronpu le parcours de la flamme olympique et ont tenté de l'éteindre. Un épisode révélateur du climat social tendu au Brésil, alors que les JO débutent dans une semaine.

La crainte des autorités brésiliennes semble se confirmer : les Jeux olympiques se dérouleront dans quelques jours dans une ambiance chaude sur le plan social. Le 27 juillet à Angra dos Reis, une ville située près de Rio de Janeiro, des manifestants ont interrompu le parcours de la flamme olympique pour l'intercepter et sont même parvenus à l'éteindre. 

Une scène filmée par un vidéaste amateur, où l'on peut voir une foule courir vers le trajet que doit emprunter la flamme et finir par réussir à l'éteindre, dans une ambiance chaotique. 


La manifestation était à l'origine organisée par des fonctionnaires en colère, protestant contre le versement en retard de leurs salaires. Selon les médias locaux, l'armée est intervenue pour disperser la foule avec des balles en caoutchouc et des gaz lacrymogènes. Un enfant a été blessé et le parcours de la flamme a été temporairement suspendu. 

La tension sociale est à son maximum au Brésil et de nombreux citoyens protestent contre les sommes colossales mobilisées pour les Jeux olympiques alors que le pays est confronté à de graves difficultés budgétaires. 

Près d'un demi-million de touristes et plusieurs milliers d'athlètes s'apprêtent à rejoindre le Brésil pour participer ou assiste aux Jeux olympiques d'été 2016. L'Etat de Rio de Janeiro, où les jeux sont organisés est confronté à une crise politique et économique majeure, certains fonctionnaires ne sont pas payés depuis deux mois. Des difficultés financières qui ont contraint l'Etat de Rio de Janeiro à réduire le budget de la police et de l'armée, alors que l'insécurité explose. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales