Hillary Clinton ? C’est «le diable», assure Donald Trump

© Eric Thayer

Réservant l’une de ses flèches acérées pour sa rivale démocrate Hillary Clinton, qu’il a qualifiée de «diable», le candidat républicain a invité à la méfiance envers l’élection présidentielle américaine du 8 novembre, qui «sera truquée», selon lui.

Au cours d’un meeting à Columbus, dans l’Ohio, Donald Trump a proféré des accusations contre le système électoral américain, assurant qu’il entendait «de plus en plus» dans son entourage dire que la course à la Maison Blanche était faussée d’avance en faveur des démocrates.

Plus tard, il a récidivé sur la chaîne d’actualité américaine Fox News, sur laquelle il a déclaré : «Le 8 novembre [jour de l’élection présidentielle], nous devrions être vigilants car l’élection sera truquée […] et j’espère que les Républicains y regardent de près ou elle nous sera retirée.»

Faisant d’une pierre deux coups, il a ensuite déclaré, au cours d’un autre meeting en Pennsylvanie, que Bernie Sanders, qui a rallié la candidate Hillary Clinton pour l’investiture démocrate avait passé «un pacte avec le diable» et précisé : «Elle est le diable.»

Lire aussi : WikiLeaks publie des enregistrements audio provenant du piratage ciblant le parti démocrate

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales