L’Inde au secours de 10 000 de ses ressortissants licenciés et affamés en Arabie saoudite

Des travailleurs étrangers en Arabie saoudite Source: AFP
Des travailleurs étrangers en Arabie saoudite

L’Inde entend évacuer 10 000 ouvriers indiens d’Arabie saoudite. Licenciés, mourant de faim, ces Indiens ont déjà reçu 16 000 kilos d’aide alimentaire de leur gouvernement en attendant leur rapatriement.

Des dizaines d’Indiens ont dû faire face à une grave crise alimentaire après avoir été licenciés en Arabie saoudite lors de la chute des prix du pétrole. Les ouvriers ont été rapidement dépourvus de toute ressource financière pour acheter de la nourriture ou des billets d'avion pour l’Inde. Cette situation désespérée a été révélée après la diffusion par la ministre indienne des Affaires étrangères Sushma Swaraj d’un message sur Twitter expliquant qu’«un grand nombre» d’Indiens avaient été licenciés en Arabie saoudite, que des «employeurs n’[avaient] pas payé les salaires», et appelant la communauté indienne à «aider [ses] frères et sœurs».

Les ouvriers seront évacués d’Arabie saoudite. Le ministre d’Etat Vijay Kumar Singh doit se rendre au royaume pour entamer le processus de rapatriement.

Durant les trois derniers jours, le consulat indien a déjà fait parvenir 16 000 kilos de produits alimentaires à ses concitoyens via le port saoudien de Djeddah. «J’assure que tout travailleur indien licencié en Arabie saoudite recevra de la nourriture», a écrit sur son compte Twitter Sushma Swaraj. Elle a également demandé au consulat indien de suivre la situation heure par heure.

Depuis l’année dernière, l’Arabie saoudite a réduit ses investissements dans l'infrastructure du pays, il y a donc moins de chantiers publics, en raison de la chute des prix du pétrole, dont est extrêmement dépendant le budget du royaume. La réduction des dépenses a ensuite fait pression sur les sociétés de construction qui comptent sur les contrats gouvernementaux pour payer la main d’œuvre étrangère bon marché à laquelle elles ont recours. Des dizaines de milliers d’ouvrier étrangers ont ainsi été licenciés.

Lire aussi : Arabie saoudite : sept bus incendiés par des employés licenciés et non payés (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales