«A bas les Etats-Unis !», des manifestants protestent contre la base militaire de l'OTAN en Turquie

© @AmichaiStein1, Twitter.

Un millier de manifestants protestent contre la plus grande base de l'OTAN en Turquie à Incirlik, utilisée par les Etats-Unis et les forces de la coalition internationale contre l'EI. La site militaire abrite aussi des armes nucléaires américaines.

L'événement se déroule dans la ville d'Adana, dans le sud de la Turquie, où se trouve la base aérienne d'Incirlik utilisée par les forces de l'OTAN. Un millier de personnes marchent en direction de celle-ci, afin de protester contre la présence militaire américaine dans le pays.

Des slogans tels que «A bas les Etats-Unis !» et «A bas Israël !» ont été scandés durant ce mouvement de protestation, que couvrent les chaînes de télévision régionales.

Des images de la foule de manifestants ont été relayées sur les réseaux sociaux.

Des agents de police ont été déployés devant la base afin d'empêcher les manifestants d'y pénétrer, ont rapporté les médias turcs.

Les autorités américaines ont fait savoir que leur consulat dans la ville d'Adana serait fermé plus tôt que d'ordinaire, en raison de cette marche de protestation. 

L'infrastructure militaire en question abrite des armes nucléaires américaines. Les forces de la coalition internationale menée par les Etats-Unis se servent de cette base pour effectuer des raids aériens contre les positions de Daesh en Syrie.

En outre, le commandant de cette base, le général Bekir Ercan Va, a été arrêté par les autorités turques le 17 juillet dernier, pour complicité dans la tentative de coup d'Etat militaire qui avait échoué deux jours auparavant.

Lire aussi : La police turque fouille la base d'Incirlik, où les Etats-Unis stockent des armes nucléaires

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales