Lors d'un raid en Cisjordanie, Tsahal élimine un Palestinien qui avait assassiné un rabbin

Le village de Sourif après le raid de Tsahal Source: Reuters
Le village de Sourif après le raid de Tsahal

Les forces de sécurité israéliennes ont mené une opération dans la nuit du 26 au 27 juillet dans un village en Cisjordanie, tuant un combattant du Hamas qui avait assassiné un rabbin plus tôt dans le mois. Trois autres suspects ont été arrêtés.

Lors d’affrontements qui ont éclaté entre les troupes israéliennes et des combattants du mouvement palestinien Hamas dans le village de Sourif, au nord d'Hébron en Cisjordanie, Mouhammad al-Fakih, 29 ans, a refusé de se rendre et a été tué.

Porte-parole de Tsahal, Peter Lerner, a annoncé le résultat de ce raid sur son compte de Twitter, l'illustrant de la photo d’une maison détruite. Le combattant s’y serait terré avant d’être éliminé.

Selon le Times of Israel, les militaires israéliens ont tiré des missiles antichars lors de l’opération. Ils ont aussi utilisé un bulldozer pour raser la maison où se trouvait Mouhammad al-Fakih avant d’en fouiller les ruines. Trois autres suspects ont été arrêtés.

Le raid qui s'est déroulée dans ce village a aussi été marqué par des émeutes, les Palestiniens essayant d’empêcher les militaires israéliens d'arrêter les suspects.

Le combattant tué avait tiré, le 1er juillet, sur la voiture d’une famille israélienne. Un rabbin avait été tué, sa femme et deux enfants blessés.

Lire aussi : Israël : l'armée désigne un grand rabbin ayant justifié le viol en temps de guerre

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales