Face au risque terroriste, les Suisses s'arment de plus en plus

Face au risque terroriste, les Suisses s'arment de plus en plus © Arnd Wiegmann Source: Reuters
Des Suisses participent à un évènement avec leurs armes militaires personnelles
Suivez RT France surTelegram

Alors que la Suisse voit ses voisins français et allemands être touchés par des actes terroristes, de plus en plus de citoyens font le choix de se tourner vers un armement personnel afin de se protéger.

Si au niveau national, les demandes d'acquisition d'armes ont augmenté de 17,5% par rapport à 2015 pour un total de 30 000, certains cantons sont plus concernés que d'autres par cette ruée vers les armes. Ainsi, le canton d'Obwald a vu une hausse de 49%, alors que les Genevois ont été 11% plus nombreux que l'an passé à faire une demande d'obtention d'arme.

Lire aussi : L’armée suisse se prépare au pire scénario possible sur les migrants

Cette étude, menée par le journal SonntagsBlick, révèle que, selon la police, le sentiment d'insécurité est à la source de cette importante recrudescence de l'attrait pour les armes à feu.L'élu socialiste Jean Tschopp, dont le canton (Vaud) a connu une augmentation de 18,8% du nombre de permis délivrés a, lui, exprimé ses inquiétudes concernant le nombre d'armes en circulation, demandant aux pouvoirs publics de prendre leurs dispositions pour contenir ce phénomène.

En 2010, le gouvernement suisse a tenté de réduire le nombre d'armes de guerre conservées à domicile en encourageant les citoyens-soldats à déposer leurs armes dans des arsenaux, mais cette mesure n'a pas remporté le succès attenduu. Sur les 170 000 armes en circulation, seules 800 ont été confiées aux autorités depuis la mise en place de cette disposition, soit 0,5% du total.

Lire aussi : Suisse : 1 200 recrues exclues du service militaire pour avoir échoué aux contrôles de sécurité

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix