Le demi-frère de Barack Obama va voter pour… Donald Trump

Le prochain dîner de famille risque d'être un peu tendu. Malik Obama, demi-frère de Barack, a d'ores et déjà annoncé qu'il voterait Trump Source: Reuters
Le prochain dîner de famille risque d'être un peu tendu. Malik Obama, demi-frère de Barack, a d'ores et déjà annoncé qu'il voterait Trump

Malik Obama, demi-frère du président des Etats-Unis, a annoncé son intention de voter pour le candidat républicain à l’élection présidentielle du mois de novembre. Il se dit déçu par la présidence de Barack Obama et souhaite rencontrer Donald Trump.

«J’aime Donald Trump parce qu’il parle du fond du cœur. "Make America great again" est un formidable slogan. J’aimerais le rencontrer.» L’auteur de cette déclaration porte le nom d’Obama. Il s’agit de Malik, demi-frère du président des Etats-Unis, avec qui il partage le même père. Aussi surprenant que cela puisse paraître, Malik Obama a rangé son costume de fidèle électeur démocrate pour passer chez l’ennemi.

Contentieux personnel

Les raisons de ce revirement sont multiples. Dans une interview accordée au New York Post, il déclare avoir parlé à son demi-frère il y a un an. L’homme aurait été vexé que son puissant proche ne l’aide pas dans sa carrière politique. Malik Obama s’était notamment lancé dans la course au poste de gouverneur du comté kenyan de Siaya en 2013.

Mais ce différend personnel ne serait pas le seul déclencheur de sa volte-face politique. De son village de Kogelo, dans l’ouest du Kenya, il se dit déçu par la présidence de Barack.

Dernier désappointement en date ? La récente recommandation du directeur du FBI, James Comey, de ne pas poursuivre Hillary Clinton dans l’affaire des courriels du département d’Etat. La candidate démocrate est accusée d’avoir utilisé sa boîte mail privée pour échanger des informations confidentielles alors qu’elle était à la tête de la diplomatie américaine. Une pratique interdite par la loi fédérale. «Elle aurait dû mieux agir en tant que dépositaire d'informations classifiées», a affirmé Malik Obama.

Le renversement de Kadhafi qui ne passe pas

En 2012, le demi-frère de Barack Obama a dédicacé la biographie qu’il a écrite à propos de son père au colonel Kadhafi ainsi qu’à d’autres qui «ont fait du monde un meilleur endroit». Sachant le rôle joué par le président américain ainsi que par Hillary Clinton dans la chute du «guide», il n’est pas étonnant de le voir contrarié. «Je pense toujours que le fait de s’être débarrassé de Kadhafi n’a pas arrangé les choses en Libye», a-t-il analysé. «En ce sens, mon frère et la secrétaire d’Etat m’ont déçu.»

Lire aussi : Le Président Obama plaisante lors de son discours sur la fusillade à Munich

Donald Trump a bien évidemment accueilli très favorablement la nouvelle. Il a d’ailleurs twitté à ce propos. Le magnat de l’immobilier s’est fendu d’une saillie dans un style très «trumpien», expliquant que le demi-frère de Barack Obama avait «sûrement été maltraité par le président, comme tout le monde».

Barack Obama senior a quitté le Kenya en 1959 quand Malik avait un an. Il a trouvé un emploi à l’Université d’Hawaï où il a rencontré Stanley Ann Dunham, la mère du futur président. Malik et Barack n’ont pas eu de contact jusqu’en 1985. Selon le New York Post, le locataire de la Maison Blanche compte sept demi-frères et demi-sœurs.

Malik Obama a d’ores et déjà prévu de retourner aux Etats-Unis en novembre pour voter Donald Trump. Il a vécu dans le Maryland durant plusieurs années. Il est donc enregistré sur les listes électorales de l’Etat.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales