Des explosions simultanées ont eu lieu aux sièges du parti pro-kurde dans deux villes turques

Capture d'écran de Google Maps
Capture d'écran de Google Maps

L’attaque s'est produite à Adana et à Mersin et aurait pris pour cible deux sièges locaux du Parti démocratique du peuple, qui occupe actuellement 29 sièges sur 550 au parlement turc. Selon des témoins sur place il y a au moins six blessés.

Plusieurs explosions dans la région métropolitaine d’Adana et de Mersin se sont produites de manière simultanée, a rapporté le quotidien turc Hurriyet.

Le parti a déclaré que son siège à Adana a été touché par une explosion dans un local de rangement alors que celui de Mersin l’a été par l’explosion d’un bouquet de fleurs piégé livré la veille. 

Le co-président du parti Selahattin Demirtas se préparait à conduire une manifestation à Mersin avant les élections générales du 7 juin.

Le Parti démocratique du peuple a été victime de pas moins de 56 attaques dans toute la Turquie en seulement un mois, mais seulement deux par l’usage d’armes à feu.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales