Les pompiers privés russes ont éteint un incendie dans un puits de gaz en Oural

Un gisement de gaz en Oural Source: RIA NOVOSTI
Un gisement de gaz en Oural

L’incendie qui s’était déclaré sur le gisement Bovanenkovskoïe dans le district autonome d’Iamalo-Nénétsie en Oural a été éteint par les pompiers et la fuite de gaz stoppée. A l’heure actuelle, les pompiers rafraîchissent l’installation de forage.

L’incendie a duré plus de 4 heures, la hauteur des flammes s’élevait à 15 mètres dans un puits de 100 mètres de profondeur. Selon les informations disponibles, l’incident n’a pas fait de victimes.

Les pompiers privés de la compagnie qui possède ce gisement n’ont même pas eu besoin de recourir à l’aide des services d’urgence nationaux. 12 personnes et deux véhicules ont pu venir à bout du sinistre.

Reste que les incendies qui éclatent sur les lieux d’extraction des hydrocarbures sont toujours très délicats : les puits de gaz peuvent par exemple brûler pendant des semaines.

C’est ce qui s’est passé en mai 2012 dans la région de Perm. Le gisement Ozhguinskoïe a pris feu et les soldats du feu n’ont trouvé la parade qui a permis de l’éteindre que deux semaines plus tard. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales