Dopage : Poutine demande la création d’une commission indépendante publique d’enquête

Dopage : Poutine demande la création d’une commission indépendante publique d’enquête Source: Sputnik

Malgré la décision du TAS de suspendre les athlètes russes des Jeux olympiques de Rio, le Kremlin déclare entretenir l’espoir que le Comité international olympique lève cette exclusion lors d’une réunion le 24 juillet.

Dans l’après-midi du 22 juillet, le président russe a demandé que soit créée une commission indépendante publique pour enquêter sur le dopage dans le sport russe. «Il n’y a pas de place pour le dopage dans le sport», a-t-il déclaré en précisant que cette commission  devrait collaborer étroitement avec le CIO et l’AMA.

Même s’il ne reste que deux semaines avant les Jeux, les athlètes russes ne perdent pas espoir d’y participer. Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a indiqué le 22 juillet que tous ceux qui devaient s’envolr pour le Brésil au mois d’août poursuivaient leur préparation en dépit de la décision du TAS.

«Nous estimons que les sportifs n'ayant pas été entachés par le soupçon de dopage, n'ayant pas été convaincus de dopage ou qui ne font l'objet d'aucun soupçon de dopage, doivent avoir le droit de participer aux Jeux olympiques», a-t-il souligné.

Le CIO étant le principal organisateur des Jeux olympiques, il possède le droit ultime de choisir qui y prendra part, ce qui laisse un mince espoir aux athlètes russes. Ses membres se prononceront le 24 juillet.

Si la décision est négative, les 68 athlètes russes ne pourront pas défendre les couleurs de leur pays au Brésil, y compris des vedettes mondiales telles qu’Elena Isinbayeva, Maria Kouchina et Sergueï Choubenkov. Seule Daria Klichina pourra s’y rendre mais sous le drapeau neutre du CIO.

Le 21 juillet, après l’annonce de l’exclusion des athlètes russes, Elena Isinbayeva a appelé ses collègues à défendre leurs droits en estimant que ces décisions à l’encontre des sportifs russes signaient «l'enterrement de l'athlétisme».

Lire aussi : Dopage : 45 nouveaux cas après réanalyse d'échantillons des JO de Pékin et Londres

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»