Le Venezuela affirme avoir arrêté un Américain qui complotait contre le gouvernement

Le président vénézuélien Nicolas Maduro pointe régulièrement du doigt les supposées intentions américaines de déstabiliser son gouvernement Source: Reuters
Le président vénézuélien Nicolas Maduro pointe régulièrement du doigt les supposées intentions américaines de déstabiliser son gouvernement

Le gouvernement du Venezuela a déclaré le 20 juillet que son service de renseignement avait arrêté le 30 juin un Américain, Joshua Anthony Holt. Les autorités l’accusent d’organiser des groupes armés pour déstabiliser le pouvoir en place.

Nouvelle friction diplomatique entre les Etats-Unis et le Venezuela ? Le 20 juillet, le ministre de l’Intérieur et de la Justice du gouvernement de Caracas, Gustavo Gonzalez Lopez, a annoncé dans une intervention télévisée l’arrestation d’un citoyen américain, Joshua Anthony Holt. Selon le ministre, elle a eu lieu le 30 juin dans les environs de Caracas, au cours d'une opération des forces de sécurité qui a fait six morts.

C’est le service vénézuélien du renseignement (Sebin) qui s’est chargé d’appréhender le suspect. Il a été arrêté dans un complexe d'habitations populaires construit par l'Etat aux abords de la capitale. Joshua Anthony Holt est soupçonné d’avoir établi des liens avec des bandes criminelles dans le cadre d'un plan visant à déstabiliser le pouvoir du président Nicolas Maduro. Il aurait notamment tenter de susciter des violences dans les quartiers populaires.

En plus de l’Américain, les autorités vénézuéliennes annoncent que six personnes ont été arrêtées et que six autres ont été tuées lors d'un affrontement avec les forces de l’ordre. Gustavo Gonzalez Lopez a présenté à la télévision des photos et des vidéos qui montreraient Joshua Anthony Holt en train de tirer.

Le suspect aurait reconnu

D’après le ministre de l’Intérieur et de la Justice vénézuélien, d’autres étrangers étaient impliqués dans ces activités de déstabilisation «avec l'approbation de secteurs de l'opposition». Il n’a pas précisé la nationalité des suspects.

En savoir plusVenezuela : Maduro prolonge l'état d'urgence de 60 jours face à la menace d'un complot américain

Gustavo Gonzalez Lopez affirme que Joshua Anthony Holt «a reconnu qu'il est entraîné au maniement des armes et qu'il dispose d'un brevet de pilote délivré par l'Administration fédérale de l'aviation civile de son pays».

Une version totalement différente dans les médias américains

Aux Etats-Unis, plusieurs médias se sont emparés de l’affaire et le récit qu’ils en font diverge fortement de celui des autorités vénézuéliennes. Ils avaient annoncé un peu plus tôt en juillet que Joshua Anthony Holt s’était rendu dans ce pays d'Amérique du Sud pour épouser une femme qu’il avait rencontrée sur internet.

Mormone comme son nouveau mari, elle aurait été arrêtée en même temps que lui dans son appartement selon le Miami Herald. Le journal de Floride rapporte que des témoins ont affirmé que l’Américain avait été appréhendé après avoir filmé avec son téléphone portable des perquisitions de la police locale. C’est cette dernière qui aurait caché des armes au domicile de son épouse.

D’après les autorités du Venezuela, les forces de sécurité y ont retrouvé un fusil d'assaut AK-47 Kalachnikov, une réplique de fusil d'assaut américain M4, des munitions, une grenade, des plans de Caracas et des équipements informatiques.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales