Des Chinois brisent des iPhones et manifestent devant KFC pour dénoncer «l'impérialisme américain»

© @USATODAY, Twitter.

Afin d'exprimer leur indignation face à un verdict de la Cour permanente d'arbitrage internationale défavorable à la Chine, qu'ils associent à «l'impérialisme américain», de nombreux Chinois s'en sont pris à des produits et marques des Etats-Unis.

En début de semaine, un grand nombre de Chinois ont diffusé sur les réseaux sociaux du pays des vidéos ou des photos d'eux-mêmes en train de casser des téléphones de la marque Apple à coups de marteau ou de de barre de fer, a rapporté le site de France 24. De plus, des rassemblements ont été organisés un peu partout en Chine, devant au moins 17 restaurants de la chaîne de fast-foods américaine KFC. A cette occasion, les manifestants ont scandé des slogans appelant les entreprises originaires des Etats-Unis à quitter le pays.

Ces événements insolites exprimaient le rejet de «l'impérialisme américain» de la part de citoyens chinois, qui le relient à la dernière décision de la Cour permanente d'arbitrage internationale (CPA).

Le 12 juillet, l'institution internationale basée à La Haye, aux Pays-Bas, avait affirmé que la Chine «n'avait pas de droits» sur la majorité des eaux de la Mer de Chine méridionale. L'arbitrage de la Cour concernait un différend opposant la Chine et les Philippines au sujet de l'archipel des Parcels situé dans la région.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales