Attaque à la hache dans un train allemand : trois blessés, l'agresseur aurait crié «Allah Akbar»

© @huethi89, Twitter.

Un jeune Afghan de 17 ans a attaqué à la hache trois personnes dans un train près de la ville de Wurtzbourg, dans le sud de l'Allemagne. L'assaillant a été abattu par la police.

Trois personnes auraient été blessées dans une attaque à la hache dans un train près de Wurtzbourg, en Allemagne, le soir du 18 juillet, selon le ministre de l'Intérieur de l'Etat de Bavière. 14 passagers se trouvaient dans le wagon de 20 places. D'après l'agence allemande DPA, la police a affirmé que la vie de certaines des victimes de cette attaque était menacée.

L'auteur de l'attaque a été abattu par la police, selon des informations fournies par le ministre l'Intérieur de l'Etat de Bavière. Un hélicoptère de la police a été mobilisé, ainsi qu'un grand nombre de policiers et d'ambulanciers.

Il s'agissait d'un jeune Afghan de 17 ans, qui aurait crié «Allah Akbar» (Dieu est grand) durant l'assaut, a fait savoir le porte-parole du ministre bavarois, ajoutant que la piste de l'attentat islamiste était probable. L'individu est arrivé en Allemagne en tant que réfugié non accompagné. Il aurait été placé dans une famille d'accueil durant deux semaines.

Des secours ont été dépêchés sur place.

L'attaque est survenue sur la ligne reliant Wurtzbourg-Heidingsfeld et Ochsenfurt, ont indiqué les médias allemands. La ligne a été fermée. Des bus ont été prévus par les autorités pour faire face à la fermeture temporaire de cet axe ferroviaire. 

Lire aussi : Terrorisme, montée des extrêmes : les Allemands plus inquiets que jamais 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales