Turquie : Erdogan prêt à accepter le rétablissement de la peine de mort

Turquie : Erdogan prêt à accepter le rétablissement de la peine de mort Source: Reuters
Suivez RT France surTelegram

La perspective de restauration de la peine capitale, à laquelle le chef d'Etat turc s'est dit prêt, provoque l'indignation de certaines capitales européennes, et compromet le projet d'adhésion de la Turquie à l'UE.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé à la chaîne américaine CNN, le soir du lundi 18 juillet, qu'il approuverait toute décision du Parlement sur un rétablissement de la peine de mort, si un tel projet venait à être voté dans les semaines suivant la tentative de coup d'Etat en Turquie.

Réintroduire la peine de mort serait «la fin des négociations d'adhésion» à l'UE a toutefois fait savoir Berlin dans la journée du 18 juillet, peu avant la déclaration du ministre autrichien des Affaires étrangères Sebastian Kurz, qui estime également qu'il serait «inacceptable» que la Turquie réintroduise la peine capitale. 

«La démocratie et l'Etat de droit en Turquie ont besoin d'être protégés pour le bien de ce pays», a par ailleurs déclaré la responsable de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, tout en rappelant qu'«aucun pays ne peut adhérer à l'UE s'il introduit la peine de mort». 

Bruxelles rejoint ainsi Berlin et Vienne dans le concert des condamnations, l'Allemagne ayant dénoncé des «scènes d'arbitraires et de vengeance» après le putsch manqué.

En effet, les images de la répression qui ont filtré sont d'une grande violence et montrent notamment des militaires putschistes lynchés en pleine rue. 

Le 17 juillet, Horst Seehofer, président du Land de Bavière et chef de file de la CSU, le parti conservateur bavarois allié de la CDU d'Angela Merkel, avait déjà déclaré que la tentative avortée de coup d'Etat soulevait des doutes sur l'accord concernant les exemptions de visas pour les ressortissants turcs.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix