Tentative de coup d'Etat : le commandant turc d'une base contenant des armes nucléaires arrêté

© ‏@jiyaninsesi, Twitter

Le général Bekir Ercan Van, commandant de la base aérienne turque d'Incirlik, a été arrêté pour complicité dans la tentative de coup d'Etat du 15 juillet. La base en question est utilisée par la coalition menée par les Etats-Unis contre Daesh.

La purge dans l'armée turque se poursuit, deux jours après le coup d'Etat raté d'une partie de l'armée. Dimanche 17 juillet, les autorités ont placé en détention le général Bekir Ercan Van, pour complicité dans la tentative de prise de pouvoir par l'armée. Une dizaine d'officiers turcs ont également été arrêtés, d'après l'AFP.

Il s'agit du commandant de la base militaire aérienne d'Incirlik, dans le sud de la Turquie, utilisée à la fois par les forces turques et par celles de l'OTAN. Selon un accord passé entre Washington et Ankara, cette base abrite des armes nucléaires américaines. L'armée de l'air des Etats-Unis se sert également de cette base pour lancer des frappes aériennes sur les positions de l'Etat islamique en Syrie, dans le cadre de la coalition internationale dont la Turquie fait partie.

Arrêt puis reprise des raids américains contre l'EI

Samedi, les autorités turques avaient bloqué toute entrée et sortie de cette base et avaient annoncé la fermeture de l'espace aérien au-dessus de la zone, jusqu'à ce que les forces pro-gouvernementales reprennent le contrôle total de la situation. Les opérations américaines menées contre Daesh avaient, par conséquent, été temporairement suspendues. Les autorités turques ont annoncé leur reprise dans l'après-midi de dimanche.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales