Le groupe djihadiste sahélien Al-Mourabitoune prêt à rejoindre Daesh

Des combattants des milices populaires maliennes dans le désert Source: Reuters
Des combattants des milices populaires maliennes dans le désert

Un représentant du groupe armé djihadiste Al-Mourabitoune a annoncé l’allégeance de cette organisation de salafistes sahéliens à Daesh (Etat islamique).

«Le mouvement Al-Mourabitoune annonce son allégeance au calife des musulmans Abou Baqr al-Baghdadi, bannissant ainsi les divisions et les dissensions au sein de la Nation», déclare un membre du groupe Adnan Abou Walid Sahraoui dans un enregistrement audio diffusé par l’agence mauritanienne Al-Akhbar qui publie régulièrement les communiqués de djihadistes.

Dans sa déclaration, Sahraoui invite également «tous les mouvements djihadistes à prêter allégeance» à Daesh «pour unifier la parole des musulmans et resserrer leurs rangs».

Selon les informations d’Al-Akhbar, Adnan Abou Walid Sahraoui est dorénavant le nouveau chef du groupe Al-Mourabitoune qui était dirigé jusqu’alors par Mokhtar Belmokhtar.

Le groupe Al-Mourabitoune  s’est formé en 2013 suite à la fusion des «Signataires par le sang», un groupe dirigée par Mokhtar Belmokhtar qui fut l’un des chefs d’Al-Qaïda au Maghreb, et du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest, qui a contrôlé le Nord du Mali pendant près d’un an.

Depuis sa formation, Al-Mourabitoune a revendiqué plusieurs attentats dans le Nord de l’Afrique, dont une attaque contre un bar très populaire auprès des étrangers à Bamako le 7 mars (5 morts) et un attentat suicide contre le contingent nigérien de la base de la Mission de l’ONU au Mali (2 morts).

Malgré une intervention militaire internationale entamée en 2013 à l’initiative de la France pour contrer l’avancée des groupes djihadistes dans la région, de vastes zones échappent toujours au contrôle des autorités maliennes.

La carte de la présence de Daesh dans le monde
La carte de la présence de Daesh dans le monde

L’organisation terroriste internationale Daesh continue son expansion au Moyen-Orient, où elle a commencé à s’étendre en prenant le contrôle de vastes pans des territoires irakien et syrien, mais aussi dans le Nord de l’Afrique, des régions déstabilisées par des opérations militaires occidentales. Au Nigéria, entre autres, le groupe djihadiste Boko Haram qui contrôle également un territoire comparable aux acquisitions de Daesh, lui a prêté allégeance.

En savoir plus : Boko Haram prête allégeance à l’Etat islamique

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales