14 morts à Kaboul dans une attaque des talibans qui aurait visé l'ambassadeur indien

Les policiers gardent le lieu de l'attaque des talibans à Kaboul Source: Reuters
Les policiers gardent le lieu de l'attaque des talibans à Kaboul

Mardi soir, les talibans ont attaqué l’hôtel Park Palace dans la capitale de l’Afghanistan. Les forces de police ont échangé des coups de feu avec les attaquants. On dénombre 14 morts, dont plusieurs étrangers.

Sept femmes et deux hommes étrangers ont péri aux côtés de cinq afghans dans une attaque à Kaboul, rapporte l’agence Associated Press en citant des sources gouvernementales afghanes. Parmi les victimes, on dénombre un citoyen américain, un italien, deux pakistanais et quatre indiens. Sept autres citoyens afghans, dont un policier, ont été blessés. 

Pour les responsables de l’ambassade d’Inde à Kaboul, les terroristes visaient surtout l’ambassadeur indien, qui était attendu à l'hôtel pour un concert prévu en soirée.

Les forces de l’ordre ont organisé une opération de sauvetage qui a duré pendant quelques heures, lors de laquelle ils ont réussi à sauver 44 personnes qui se trouvaient à l’intérieur de l’hôtel et à éliminer le terroriste.

Les talibans ont revendiqué la responsabilité de cette attaque dans une lettre qu’ils ont fait parvenir aux représentants des médias internationaux. Selon le porte-parole des intégristes religieux, Zabiullah Mujahid, c’est un terroriste kamikaze équipé d’une kalachnikov et d’un pistolet qui a procédé à l’attaque de cet hôtel parce qu’il accueillait un concert auxquels participaient des étrangers.

Les talibans avaient annoncé fin avril le début d’une nouvelle offensive visant les missions diplomatiques et les établissements publics étrangers, de même que les forces de sécurité afghanes.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales