L'Etat islamique a abattu un hélicoptère de combat près de Palmyre, les deux pilotes russes morts

Hélicoptère de type Mi-24 sur la base militaire russe en Syrie Source: Sputnik
Hélicoptère de type Mi-24 sur la base militaire russe en Syrie

Les combattants de Daesh ont abattu un hélicoptère de fabrication russe appartenant à la Syrie, mais opéré par deux soldats russes, morts dans le crash, a fait savoir le ministère russe de la Défense.

«Le 8 juillet, les pilotes instructeurs russes Evgueni Dolguine et Riafagat Khabibouline menaient un vol d'essai sur un hélicoptère Mi-25 syrien [version export du Mi-24] chargé de munitions dans le province de Homs», a indiqué pour commencer le communiqué officiel du ministère de la Défense.

«L'équipage a reçu l'ordre du Groupe de commande syrien de les aider à défaire l'avancée des terroristes grâce à sa force de frappe. Le capitaine de l'aéronef, Riafagat Khabibouline a pris la décision d'attaquer.»

Le ministère de la Défense a déclaré que grâce à l'efficacité de leur intervention, l'avancée terroriste a pu être annihilée.

Cependant, leur hélicoptère a été abattu alors qu'il effectuait son demi-tour pour rentrer à la base. «Ayant utilisé toutes leurs munitions, alors qu'ils rentraient à la base, l'hélicoptère a été abattu par des terrorsites depuis le sol et s'est écrasé dans une zone contrôlée par le gouvernement syrien. L'équipage n'a pas survécu», a précisé le ministère de la Défense, ajoutant que les deux pilotes recevront une décoration à titre posthume pour leur bravoure.

L'hélicoptère aurait été abattu par un missile américain TOW, selon interfax qui cite une source au sein du ministère russe de la Défense.

Aller plus loin : un soldat russe meurt après des bombardements près d'Alep

La tragédie de vendredi porte à 10 le nombre de pertes russes dans le conflit syrien.

En juin, le soldat Anton Eriguine a souffert de blessures qui lui ont été fatales lors d'un assaut des djihadistes sur le Centre russe pour la réconciliation, dans la province d'Homs.

Plus tôt au mois d'avril, la Russie a rendu hommage au lieutenant Prokhorenko, qui s’est comporté en héros en ordonnant un bombardement aérien sur sa position alors qu'il était entouré de terroristes, plutôt que de tomber entre leurs mains, près de Palmyre.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales