Fusillade de Dallas : le tueur Micah Xavier Johnson était un vétéran d'Afghanistan

On en sait progressivement plus sur l'homme qui apparait comme étant peut-être le seul tireur de la fusillade de Dallas qui a fait cinq morts et neuf blessés. Johnson aurait justifié son acte en se disant «révolté par les Blancs»

Micah Xavier Johnson a servi dans l'armée de réserve américaine entre mars 2009 et avril 2015 comme soldat de première classe spécialisé dans la charpenterie et la maçonnerie. 

© Facebook

Il a été envoyé en opération en Afghanistan de novembre 2013 à mai 2014. Le jeune homme âgé de 25 ans vivait à Mesquite dans la banlieue de Dallas, encore avec sa mère, Delphene Johnson, dont on a retrouvé le 4x4 sur les lieux de la fusillade. 

Domicile de Micah Xavier Johson à Mesquite Source: Reuters
Domicile de Micah Xavier Johson à Mesquite

L'homme a été identifié comme le principal tireur présumé dans l'attaque qui a tué cinq policiers et en a blessé sept autres. Selon The New York Times, il serait même le seul tueur, alors que des premières informations mentionnaient plusieurs tireurs et que trois autres personnes suspectées d'avoir pris part à la fusillade ont été appréhendées. De son côté, la police de Dallas n'a toutefois pas confirmé pour l'instant la thèse du tireur unique. La fusillade a été filmée et mise en ligne sur Youtube.

Attention : les images ci-dessous peuvent être choquantes

Johnson aurait été vêtu d'un gilet pare-balles, ce qui expliquerait qu'un premier policier n'avait pas réussi à l'abattre. Les forces de l'ordre ont finalement eu raison de Micah Johnson avec un robot porteur d'une bombe télécommandée. Avant de mourir, Johnson aurait déclaré à la police avoir agi seul et aurait justifié son acte par le fait qu'il était «révolté par les Blancs».

Le mouvement militant Black Lives Matter qui prend part à l'organisation des manifestations contre le racisme et les violences policières contre les Noirs a pris ses distances en condamnant la tuerie.

Les Etats-Unis connaissent une semaine sanglante de violence entre la population noire et la police. Deux Noirs ont été abattus, un en Louisiane ce mardi 5 juillet et un autre le lendemain dans le Minnesota. Le premier, un vendeur de CD à la sauvette a été abattu par un policier qui tentait de le maîtriser tandis que le second l'a été dans sa voiture sous les yeux de sa compagne. Ces récents événements ont déclenché une vague de protestation antiraciste dès le 7 juillet.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales