EN CONTINU : cinq policiers tués et sept blessés à Dallas lors de manifestations contre les bavures

Source: AFP

Cinq policiers ont perdu la vie et neuf autres personnes (dont sept policiers) ont été blessées par des tireurs embusqués lors de manifestations qui se déroulaient à Dallas pour protester contre les violences policières contre deux Afro-américains.

  • Le Pentagone précise que le suspect a combattu dans l'armée américaine en Afghanistan de novembre 2013 à juillet 2014. Il a par ailleurs été réserviste de l'armée américaine de mars 2009 à avril 2015, où il était spécialisé dans la charpenterie et la maçonnerie dans une brigade au Texas.

  • Micah Xavier Johnson, l'un des tireurs suspectés de Dallas, aurait été réserviste dans l'armée américaine, a indiqué une source gouvernementale américaine à l'agence de presse Reuters.

  • L'homme soupçonné d'avoir tiré sur des policiers à Dallas, où cinq agents ont péri et sept autres ont été blessés, a été identifié par plusieurs médias américains comme étant Micah Johnson.

    Le jeune homme âgé de 25 ans vivait à Mesquite, en banlieue de Dallas, selon CBS News et NBC News. Il a été tué à l'aube par les forces d'élite après s'être retranché dans un bâtiment de la ville.

  • Le chef de la police de Dallas David Brown a indiqué à la presse que le tireur abattu avait dit au négociateur qu’il était en colère contre les deux tueries perpétrées par des officiers de police américains ces derniers jours et qu’il se sentait proche des manifestants.

    «Le suspect a dit qu'il en voulait aux Blancs, qu'il voulait tuer des Blancs, en particulier des policiers blancs» a ajouté David Brown, précisant que l'homme n'était lié à aucune organisation.

    Ce tireur, dont on avait d'abord entendu dire qu'il s'était suicidé, a en fait été abattu par les forces d'élite grâce à un robot télécommandé porteur d'une bombe, a indiqué le chef de la police de Dallas.

  • Le maire de Dallas a indiqué à CBS NEWS que 12 policiers et deux civils avaient été touchés par balle lors de l’attaque des snipers.

  • Aucun explosif n’a été trouvé dans le centre-ville de Dallas après que la ville a été passée deux fois au peigne fin, a déclaré un porte-parole de la police.

  • «Il y a eu une attaque vicieuse, calculée et méprisable contre les forces de police», a déclaré Barack Obama lors d’une conférence de presse avant le sommet de l’OTAN à Varsovie. Il a ajouté que le gouvernement des Etats-Unis «se [tenaient] avec le peuple et la police de la ville de Dallas». Le président a souligné que des policiers de Dallas avaient été particulièrement «ciblés» et que l'intégralité des Etats-Unis était «horrifiée» par ce fait.

  • Selon certains médias, le quatrième suspect aurait mis fin à ses jours lors des affrontements avec la police dans le parking.

  • Le président américain Barack Obama, qui assiste au sommet de l’OTAN à Varsovie, a été informé des tirs sur les policiers à Dallas, a annoncé le porte-parole de la Maison blanche Josh Earnest. Le chef d’Etat américain a demandé à son équipe de le tenir au courant de la situation.

  • Le cinquième policier a rendu l'âme, a fait savoir la police de Dallas sur son compte Twitter.

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales