Une explosion ravage Benghazi, au moins 12 morts

Source: Reuters

Au moins douze soldats libyens ont été tués, plus de 35 blessés dans l'explosion d'une voiture piégée à Benghazi, dans l'est de la Libye.

D’après les révélations d’un responsable militaire sous couvert d'anonymat, l’explosion a été causée «par une bombe adhésive placée sous une voiture».

Pour le moment, aucun groupe terroriste n’a revendiqué l’attentat. Mais tous les militaires tués étaient des partisans du général Khalifa Haftar, qui soutient le gouvernement installé dans l'est du pays et mène la lutte contre les djihadistes dominant plusieurs régions du littoral libyen.

Khalifa Haftar qui occupe à l'heure actuelle le poste de commandant supérieur de Libye, était l’un des participants actifs à la lutte contre Mouammar Kadhafi. Depuis que ce dernier a été renversé en 2011, en conséquence de la rébellion soutenue par l'intervention militaire menée par la France, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis, la Libye est plongée dans le chaos.

Benghazi est la deuxième ville de Libye, située à presque 1 000 kilomètres à l'est de la capitale Tripoli. Ces deux dernières années, Benghazi est resté le théâtre de combats sanglants entre les forces gouvernementales et les groupes terroristes, dont Daesh et Ansar Asharia, proche d'Al-Qaïda.

Lire aussi : Libye : Saïf al-Islam, le second fils de Mouammar Kadhafi, amnistié et libéré de prison

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales