La Russie réaffirme son engagement à coopérer avec les enquêteurs néerlandais du crash du vol MH17

Source: Reuters

Une délégation du parquet national néerlandais a été reçue à Moscou par le parquet général de Russie. La partie russe regrette le manque d'esprit de coopération des Néerlandais.

Selon le communiqué du parquet général russe, la Russie a déjà partagé un grand nombre de matériaux et de documents à la demande du Bureau du Procureur national des Pays-Bas agi à travers le ministère de la Sécurité et de la Justice de l'Etat. Les documents incluent les résultats des expériences et des recherches sur les causes de ce crash, également un recueil des conversations avec les témoins oculaires de la catastrophe de Boeing 777 de la compagnie Malaysia Airlines qui a été abattu traversant le ciel dans la région de Donetsk, l’Ukraine le 17 juillet 2014. 

Cependant, le représentant officiel du comité d'enquête russe Vladimir Markine a regretté le manque de coopération de la part des Pays Bas.

«Force est de constater que la commission d'enquête exerce un transfert unilatéral des informations liées au crash de l’avion. Les Néerlandais refusent pour leur part de partager leurs données avec leurs homologues russes», a-t-il notamment déclaré, cité par l'agence RIA novosti.

En effet, Vladimir Markine a fait savoir que les demandes des enquêteurs russes visant à obtenir les données de la partie ukrainienne sont ignorées par l'équipe d'enquête internationale. il s’agit en particulier des données primaires de radar, des négociations des opérateurs militaires et des enregistrements des conversations du secteur militaire.

Lire aussi : Moscou : les enquêteurs néerlandais ont ignoré les images radar du MH17 transmises par la Russie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales