Lionel Messi et son père condamnés à 21 mois de prison pour fraude fiscale

Lionel Messi lors d'une victoire du FC Barcelone © Gustau Nacarino Source: Reuters
Lionel Messi lors d'une victoire du FC Barcelone

La star du club de football barcelonais a été condamné à 21 mois de prison après avoir été jugé coupable de trois chefs d'accusation de fraude fiscale, selon un communiqué du tribunal paru le 6 juillet.

Le tribunal espagnol a déclaré que cette condamnation peut faire l'objet d'un appel auprès la cour suprême. Mais selon la loi espagnole, le fait que ces peines n'excèdent pas la limite de 24 mois, en sus du fait que le Lionel Messi et son père n'aient pas d'antécédents judiciaire, devrait leur permettre d'éviter l'incarcération.

L'international argentin a aussi été condamné à payer une amende de deux millions d'euros, son père devant lui s'acquitter de 1,5 millions d'euros auprès de l'administration fiscale.

La justice espagnole avait lancé des poursuites contre Lionel Messi et son père, Jorge Horacio Messi, pour avoir utilisé des paradis fiscaux au Belize et en Uruguay pour leurs activités espagnoles dans les années 2007-2009. En outre, le nom du joueur était aussi apparu dans le scandale des Panama Papers, ce qui a conforté l’accusation dans sa position. «Tout mon argent, c’est papa qui le gère», avait déclaré Lionel Messi, niant toute responsabilité et se dédouanant totalement sur son paternel.

Lire aussi : Lionel Messi convoqué par la justice pour une fraude fiscale de plus de quatre millions d’euros

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales