Arabie saoudite : deux explosions ont frappé le pays moins de 24 heures avant l'Aïd (IMAGES)

© @InfosFrançaises, Twitter.

Deux attentats ont eu lieu en Arabie saoudite, à Qatif et à Médine, à la veille de la fête de l'Aïd el-Fitr dans le pays, marquant la fin du mois sacré du Ramadan. Les attaques auraient causé la mort de quatre agents de sécurité et des kamikazes.

Un kamikaze s'est fait exploser lundi 4 juillet près d'une mosquée chiite dans la ville de Qatif, dans l'est du pays, a fait savoir chaîne de télévision saoudienne Al-Arabiya. L'un des témoins a affirmé à l'agence française AFP avoir vu le «corps déchiqueté» du terroriste.

Une autre explosion a eu lieu près de la mosquée de Masjid al-Nabawi, à Médine (deuxième ville sainte de l'islam, après La Mecque), a affirmé Al-Arabiya. L'édifice religieux, appelé aussi mosquée du Prophète, revêt une importance particulière pour les fidèles musulmans, sa version originale ayant été construite par Mahomet.

D'après la chaîne Arabiya TV, l'explosion à Médine aurait causé la mort de quatre agents de sécurité, en plus du kamikaze.

Images de l'explosion à Médine

Deux vidéos de l'explosion à Médine ont été diffusées par RT.

Attention : images perturbantes

Des photos de fumée noire s'élevant à proximité de l'explosion ayant eu lieu à Médine ont également été mises en ligne.

Un internaute a par ailleurs publié un Periscope sur l'explosion à Médine.

Attention : contenu perturbant

Une autre vidéo a été diffusée par un internaute.

Images de l'explosion à Qatif

Des médias locaux et étrangers et des internautes ont mis en ligne des images des dégâts causés par l'explosion à Qatif.

Attention : images perturbantes

La veille, dimanche 3 juillet, les autorités saoudiennes avaient déjoué une tentative d'attaque contre le consulat des Etats-Unis dans la ville de Djeddah.

A lire aussi : Bagdad : 213 morts dans l'attentat du 2 juillet revendiqué par Daesh

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales