La Mecque : opération policière saoudienne d'ampleur contre une cellule de l'Etat Islamique

Source: Reuters

Ce jeudi, les forces de sécurité saoudiennes auraient neutralisé des membres de Daesh, dans une banlieue proche de la Mecque. C'est la seconde fois en quelques jours que l'Arabie Saoudite démantèle des réseaux de l'Etat Islamique sur son sol.

Selon le Jerusalem Post, la police saoudienne épaulée par les forces spéciales aurait mené dans la matinée un raid visant à intercepter des partisans de l’Etat Islamique dans la périphérie de la ville sainte, à Wadi Numa. Selon les premières informations, ces derniers préparaient une attaque contre une base militaire américaine située à quelques kilomètres de la banlieue mecquoise. 

Par précaution et craignant une réplique violente des terroristes, les autorités auraient déployé d'importants moyens en hommes et en matériel, notamment des hélicoptères de la police saoudienne. Sur les cinq combattants de la cellule terroriste, deux se seraient suicidés, deux auraient été abattus par les forces de sécurité. Le sort du cinquième individu reste pour l’instant inconnu.

Ce n’est pas la première opération de ce type : le 1er mai, les forces de sécurité saoudiennes avaient déjà arrêté un autre membre de l’Etat Islamique présent dans le royaume saoudien : Ukab Atibi. Ce dernier est suspecté d’avoir participé à une attaque contre une mosquée du quartier général des forces spéciales d’Arabie saoudite, le 6 Août 2015, dans le sud du pays. L’attaque avait fait quinze morts et neuf blessés, principalement des policiers.  

Le lien entre les deux opérations antiterroristes n’est toutefois pas encore confirmé.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales