L'attentat-suicide dans une mosquée en Arabie Saoudite revendiqué par Daesh

La région d'Asir
La région d'Asir

Un homme s’est fait exploser dans une mosquée, dans la région d’Asir en Arabie saoudite. Cette explosion a pris les vies de 17 personnes et a blessé encore 20. C'est le groupe terroriste Daesh qui a revendiqué cet attentat.

L’attentat s’est produit jeudi après-midi dans la région d’Asir qui se trouve non loin de la frontière avec le Yémen. Tous les morts sont des membres des forces de sécurité, car cette mosquée étant principalement fréquentée par les militaires saoudiens.

Les hôpitaux locaux appellent la population à donner son sang pour venir en aide aux blessés.

Ce n’est pas le premier attentat à s’être produit en Arabie saoudite ces derniers mois : le pays a connu une série d’attaques sur les mosquées chiites. En mai dernier, 27 personnes ont été tuées après que Daesh a revendiqué l’attentat-suicide dans une mosquée chiite près de la frontière avec le Bahreïn. L’explosion s’était produite à la mosquée Iman Ali à al-Qadeeh où priaient environ 150 personnes.

En juillet, l’Arabie saoudite a dit avoir arrêté 431 personnes soupçonnées de faire partie de Daesh et empêché des attaques sur des mosquées, forces de sécurité et missions diplomatiques. Les raids des autorités ont été initiés à la suite d’une série d’attaques contre les forces de sécurité et la minorité chiite du pays que les membres de Daesh ont revendiqué.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales