Pas de place pour l’Eurovision, l’Ukraine subit déjà des problèmes un an encore avant la compétition

© TT News Agency Source: Reuters

Un an avant l’Eurovision 2017 qui se tiendra en Ukraine, Kiev déclare déjà avoir des problèmes d’organisation. Un ministre ukrainien reconnaît en effet que le pays n’a pas d’arène convenable.

«Nous n’avons pas de scène, de scène fermée [susceptible d’accueillir] un grand nombre de gens, conformément aux demandes», a reconnu le ministre ukrainien de la Culture, Evgueni Nichtchouk, sur les ondes de la chaîne de télévision 5 Kanal. Les autorités ukrainiennes pourraient bien envisager de construire un toit provisoire sur le stade olympique de Kiev, mais le bâtiment ne supporterait certainement pas 25 tonnes d’équipement.  

L’Ukraine ne dispose donc pas pour le moment de scène convenable. Le ministre n’a pas exclu de construire un nouveau site dans la ville de Lvov, dans l’ouest de l’Ukraine. Le maire de la ville l’a assuré qu’il y avait un site déjà à 30% réalisé pour cela. Evgueni Nichtchouk lui-même voudrait construire une telle salle à Kiev, au bord du fleuve Dniepr, pas loin du centre. Il n’est pour l’heure pas sûr que la construction puisse être finie pour l’Eurovision 2017.

Le ministre ukrainien des Finances Alexandre Danilouk avait admis en mai dernier que l’Ukraine pourrait transmettre son droit d’organiser l’Eurovision 2017 à un autre pays à cause du coût élevé de la compétition et a appelé à «évaluer raisonnablement les possibilités et les avantages présentés par l’Eurovision». La conseillère du ministre ukrainien des Infrastructures, Yanika Merilo, a déclaré aussi, en mai dernier, que les conditions économiques ukrainiennes supposaient une variante «ascétique» de l’organisation de l’Eurovision. Elle a précisé que l’Ukraine ne construirait pas de nouvelles scènes pour la compétition et utiliserait des infrastructures disponibles, notamment les bâtiments construit pour l’Euro 2012, qui avait lieu en Ukraine et en Pologne.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales