Italie : la Ligurie adopte une résolution pour lever les sanctions contre la Russie

La Crimée Source: Sputnik
La Crimée

Le parlement de Ligurie a adopté une résolution pour reconnaitre la Crimée comme partie de la Russie et lever les sanctions contre ce pays. La Ligurie est la seconde région italienne à adopter un tel texte.

Le 29 juin, les députés régionaux ont voté à une majorité écrasante en faveur de la résolution. 26 des 31 parlementaires appellent donc les autorités nationales à changer d’attitude sur cette question.

«Les membres du parlement [régional] ont voté pour reconnaître le droit d’autodétermination du peuple de Crimée et pour lever les sanctions», a confié à RT le politicien italien Stefano Valdegamberi, qu’on retrouve derrière cette résolution, ajoutant qu’il s’agissait là «de bonnes nouvelles, de bons résultats».

La résolution n’est pas juridiquement contraignante, mais «c’est un message dont une région italienne fait part au gouvernement italien, et c’est tout à fait considérable», a fait remarquer l’homme politique, ajoutant que la résolution avait été soutenue par des membres du Parti démocratique au pouvoir. «C’est très important. De plus en plus de régions italiennes forcent le gouvernement à changer sa politique étrangère», a-t-il ajouté.

En appelant Rome à condamner la position de l’UE sur le rattachement de la Crimée à la Russie et à lever ses sanctions contre Moscou, le document autorise le président du conseil régional de la Ligurie à coopérer avec le gouvernement et le parlement italien sur cette question.

Les sanctions deviennent «de plus en plus absurdes, notamment avec les effets du Brexit», estime Stefano Valdegamberi. Selon lui, l’Italie doit «ouvrir son marché à la Russie et non le fermer». En outre, la politique d’embargo mise en place par la Russie en réaction aux sanctions à des conséquences négatives sur l’économie européenne, et le peuple italien ne comprend pas la motivation de ces sanctions, a ajouté le politicien.

Une manifestation de masse contre les sanctions est organisée dans la ville de Vérone, a révélé Stefano Valdegamberi à RT. «Quelque chose bouge en Italie en ce moment», a-t-il pu estimer.

En mai dernier, une résolution similaire avait été adoptée en Vénétie. Les auteurs de la résolution avaient déclaré que le gouvernement italien devait «immédiatement» restaurer ses liens économiques avec la Russie.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales