Nigeria : 5 000 otages libérés des mains de Boko Haram, selon l'armée

Des soldats nigérians Source: Reuters
Des soldats nigérians

Près de 5 000 otages prisonniers du groupe armé Etat islamique en Afrique de l'Ouest (anciennement Boko Haram) ont été libérés, a annoncé l'armée nigériane ce dimanche 26 juin.

La libération de 5 000 otages par l'armée nigériane, ce dimanche 26 juin, intervient dans le cadre d'une vaste opération lancée par l'armée, la police et des civils volontaires. L'offensive contre les combattants islamistes s'est déroulée dans plusieurs villages autour de Mafa, à une quarantaine de kilomètres à l'est de Maiduguri, capitale de l'Etat de Borno, dans le nord-est du pays.

Environ dix membres de Boko Haram auraient été tués au cours des combats, selon l'armée nigériane, tandis que plusieurs véhicules, des armes et des munitions auraient été saisis.

Les identités des 5 000 personnes libérées sont en cours de vérification a indiqué le porte-parole de l'armée nigériane, le colonel Sani Usman, contacté par RFI. Les otages vont être orientés vers des camps mis en place par l'agence fédérale en charge des situations d'urgences. L'armée nigériane doit également être épaulée par des ONG locales et internationales pour apporter une assistance psychologiques aux otages et effectuer des contrôles médicaux.

Lire aussi : Niger : Mais qui contrôle Bosso depuis l’attaque de Boko Haram ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales