Israël et la Turquie sont sur le point de normaliser leurs relations

Israel et la Turquie sont sur le point de normaliser leurs relations
Israel et la Turquie sont sur le point de normaliser leurs relations

Selon un responsable israélien, Israël et la Turquie sont parvenus à un accord sur la normalisation de leur relations. De quoi mettre fin aux tensions nées en 2010 après la mort de neuf Turcs dans un raid israélien contre la Flottille pour Gaza.

Après trois ans d’âpres négociations, Tel Aviv et Ankara devraient officiellement annoncer le 27 juin que les deux pays sont parvenus à un accord sur le rétablissement complet des relations israélo-turques, a confié à l’agence Reuters un haut responsable israélien, actuellement en déplacement à Rome avec son Premier ministre, Benjamin Netanyahou.

20 millions de dollars pour les victimes

Cet accord, s’il est effectivement annoncé, pourrait mettre fin à une longue période de refroidissement des relations entre la Turquie et Israël entamée en 2010, après un raid de Tsahal contre six bateaux de la Flottille pour Gaza. Au moment de l’arraisonnement par les soldats israéliens du convoi humanitaire organisé pour acheminer de l’aide aux Palestiniens, neuf citoyens turcs et un ressortissant turco-américain avaient trouvé la mort.

Selon les médias israéliens, cet accord permettrait notamment de dédommager les familles des victimes et les organisations turques d'aide humanitaire à hauteur d'environ 20 millions de dollars.

Engagement personnel du président turc

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, se serait de son côté engagé pour obtenir la libération de citoyens israéliens prisonniers du Hamas.

«Nous avons demandé et reçu un document dans lequel le président turc demande aux agences turques compétentes de travailler à la résolution de la question de ceux qui ont été kidnappés ou qui ont disparu. Ce document est entre nos mains, voilà ce que la Turquie peut faire pour nous», a confié le haut responsable israélien au Times of Israel.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales