Après la répression d'une manifestation LGBT, Erdogan prend son dîner avec...une diva transsexuelle

Source: Reuters

Quelques heures après que sa police antiémeutes turque eut violemment dispersé une manifestation LGBT, le président Recep Tayyip Erdogan a dîné à Istanbul avec la plus célèbre transsexuelle de Turquie, la chanteuse chanteuse Bulent Ersoy.

Ce dimanche 20 juin était organisé, dans la résidence officielle du chef de l'Etat, le repas de l'iftar, la rupture du jeûne du ramadan, en compagnie de plusieurs dizaines de personnalités publiques turques. Parmi les invités se trouvait, la chanteuse transsexuelle Bulent Ersoy, célèbre dans toute l'Anatolie et surnommée «la Diva».

Sur les photos diffusées par les autorités turques, on peut voir le chef de l'Etat dans sa résidence officielle stambouliote du quartier huppé de Tarabya, assis à table en compagnie de son épouse Emine et de la fameuse chanteuse (à sa droite). 

Bulent Ersoy, aujourd'hui âgée de 64 ans, a fait l'objet d'une réassignation de sexe à Londres au début des années 80 qui lui a valu à l'époque célébrité internationale mais aussi une censure pendant de nombreuses années en Turquie, et une agression physique.

Mise en scène plutôt surprenante, alors que quelques heures plus tôt, la police antiémeute avait violemment dispersé, à l'aide de balles en caoutchouc et de gaz lacrymogènes, une cinquantaines de personnes de la communauté gay réunies pour protester. 

Cette manifestation s'inscrivait dans le cadre de la semaine LGBT en Turquie, qui survient en plein ramadan. Mais les autorités d'Istanbul ont annoncé vendredi avoir interdit la gay pride prévue le 26 dans la ville, afin de «préserver la sécurité et l'ordre public», suscitant l'indignation de la société civile.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales